Bien que le mot « confinement » n’ait pas été énoncé dans le discours du président de la République, c’est le mot d’ordre qui prévaut actuellement en France. Toutefois, une question prête toujours à confusion, à savoir le déplacement en VTC. Est-ce autorisé ou non ?

La sortie en VTC est-elle autorisée ou non ?

Le président de la République a invité les français à rester à la maison pendant pour limiter la propagation du covid 19. Comme on a pu le constater depuis quelques jours, cette demande a été suivie par les français puisque les rues sont désertes. De plus, il y a une amende en vigueur pour ceux et celles qui ne respectent pas les règles de confinement. Toutefois, il n’est pas interdit de sortir de la maison dans un contexte d’extrême nécessité. Les règles de confinement autorisent notamment la sortie pour faire des achats de première nécessité dans les établissements autorisés.

On peut aussi sortir pour un motif de santé comme un rendez-vous chez un médecin. Les déplacements professionnels sont également autorisés. Tous ces déplacements peuvent nécessiter les services d’un chauffeur VTC pour assurer une sortie rapide. La réponse est donc oui, sortir en VTC durant la période de confinement est autoriser. La seule condition est de disposer d’une attestation de déplacement obligatoire autorisé par le décret n° 2020-260 du 16 mars 2020, téléchargeable en ligne.

Quelles sont les précautions à prendre pour se déplacer en VTC ?

Pour limiter la contamination, les chauffeurs de VTC et les passagers doivent appliquer plusieurs consignes de sécurité. En premier lieu, il faut à tout prix éviter le contact physique entre chauffeur et passager. Certaines compagnies proposaient le service de partage de courses, ce qui n’est plus d’actualité. Une course est dorénavant proposée à un seul client. Le client n’a pas besoin d’ouvrir la portière, le chauffeur doit le faire au préalable. Il est important d’aérer régulièrement l’habitacle de la voiture.

Chaque VTC doit avoir à son bord du gel hydroalcoolique pour désinfecter les mains. Pour payer la course, le paiement en espèce n’est pas autorisé, il faut pour un paiement en ligne. Après chaque course, le chauffeur doit impérativement désinfecter avec des lingettes toutes les surfaces de points de contact du passager. Cela concerne notamment la portière et la ceinture. En dernier lieu, si le problème qui implique le déplacement concerne la santé, il est préférable de contacter un médecin avant de prendre un VTC pour aller à l’hôpital.

Ajouter votre commentaire